Skip to main content

Note aux adhérent.e.s – Mars 2021

A la Une

Nous avions annoncé il y a quelques semaine que la MJC statuerait sur les remboursements des activités de la saison 2020/2021.

La MJC a donc transmis par mail à ces adhérent.e.s, ce vendredi 26 mars, une note rédigée par la présidente de l’association.

Si vous ne voyez pas le mail en question dans votre boîte de réception, pensez bien à vérifier vos spams (indésirables). Si vous n’aviez pas donné d’adresse mail lors de votre inscription, vous recevrez l’information par courrier.

Vous pouvez lire la note ci-dessous, ou bien la télécharger en cliquant sur le bouton.

Saison 2020-2021
Note aux adhérent.e.s – Remboursements des activités

Lyon le 23 mars 2021,
Chers adhérent.e.s,

Voici un an que la pandémie COVID-19 bouscule nos modes de vie et de travail.

La MJC Jean Macé est une association à but non lucratif, qui réunit plus de 2000 adhérent.e.s et dont le projet vise à favoriser les liens entre les habitants, à permettre à chacun.e de découvrir et pratiquer une activité culturelle, artistique et/ou sportive.

Vous avez adhéré et vous vous êtes inscrits, en septembre, pour bénéficier d’une proposition d’atelier hebdomadaire.

Depuis le mois de Novembre 2020, le Conseil d’Administration de la MJC a acté le principe d’une indemnisation financière des adhérent.e.s, pour les séances d’activités suspendues et non rattrapées du fait de la crise sanitaire.

Par ailleurs, en fonction de l’évolution des décrets, nous avons pu organiser des ateliers en visio ou proposer des vidéos. Certains intervenant.e.s ont très rapidement dû adapter, dans la mesure du possible, leur pédagogie pour l’appliquer aux pratiques en distanciel.

Conscients que, malgré nos efforts, ce que nous avons proposé peut ne pas correspondre à vos attentes, la MJC vous propose les mesures suivantes :

  • Les séances maintenues ou rattrapées en présentiel d’ici fin juin ne pourront faire l’objet d’un remboursement
  • Vous aurez la possibilité d’être remboursé.e.s pour les séances annulées et/ou proposées en distanciel en répondant à un court questionnaire d’évaluation qui vous sera adressé en juin.
  • Notre objectif est de traiter tous les remboursements entre le 1er et le 31 juillet.
  • Vous pourrez également décider de ne pas demander ou de solliciter un remboursement partiel de votre cotisation pour soutenir votre association.

Nous mesurons que la situation actuelle est propice aux incertitudes et aux agacements mais nous vous demandons de vous armer de patience. Pour des raisons de rigueur, nous ne pouvons réagir de façon dispersée et nous engager dans des remboursements « à la demande ».

Notre objectif premier reste toujours de reprendre dès que possible et d’organiser des rattrapages avec l’arrivée des beaux jours.

Dès lors, nous espérons pouvoir tourner la page de ce chapitre et en ouvrir un nouveau, plus convivial, plus ouvert et porteur, à temps complet, de nos valeurs d’éducation populaire :

Vouloir rester une maison ouverte, conviviale et vivante en temps de crise sanitaire est un sacré défi, humain et économique.

Dès la rentrée 2020, nous avons pris la décision de limiter le nombre de places disponibles pour chaque activité en tenant compte des recommandations sanitaires de l’Etat.

Cette baisse effective du nombre d’inscriptions s’est accompagnée cette saison d’interdictions successives et plus ou moins contraignantes impliquant notamment la fermeture de nos locaux aux publics. La MJC Jean Macé s’est efforcée de maintenir autant que possible le lien et les activités en distanciel avec ses adhérent.e.s.

Cet effort n’a jamais été guidé par une motivation économique. Au contraire puisqu’en maintenant la mission et les salaires des équipes d’animation, la MJC ne bénéficie pas des aides de l’Etat liées à l’activité partielle.

L’arrêt des activités adultes sur l’ensemble de la saison et le remboursement de nos adhérents représente un risque économique sans précédent dans l’histoire de notre maison.

L’équipe de la MJC, ses bénévoles et salarié.e.s travaillent pour tisser des liens entre les générations, pour offrir à toutes et tous des espaces de bien-être et d’expression.

Des spectacles, des concerts, une programmation « jeune public », une semaine de la parentalité, les journées des talents pour les collégiens, un marathon photos depuis 7 ans, 7 ans également de café-lecture, des fêtes de quartier, des cycles culturels, des expositions, des sorties familiales, des accueils de loisirs, un festival des arts militants, des compagnies en résidence, de l’accompagnement à la scolarité, des cités d’enfants, des dizaines d’associations accueillies gratuitement chaque année dans nos locaux et encore tellement d’autres beaux projets…

Chaque adhérent.e. a la possibilité de soutenir la MJC et notre projet d’Education Populaire pour que notre Maison reste un lieu de culture, de création et de partage.

Au plaisir de vous revoir bientôt, d’échanger et de passer de bons moments ensemble.

Salutations associatives

Laurence VET
Présidente

Inscriptions aux vacances de printemps

A la Une, Enfance Jeunesse

VACANCES DE PRINTEMPS
du 12 au 23 avril

CITÉ DES VACANCES de 6 à 10 ans

  • Inscription de 3 jours par semaine minimum, en journées complètes.
  • Tarif selon le quotient familial de la CAF, apporter un justificatif.
  • Paiement intégral lors de l’inscription, par chèque, chèques vacances ou espèces.

 

Vous pouvez contacter la responsable Claire en cliquant ci-dessous.

CONTACTER CLAIRE

TARIFS ENFANTS

de 5€
à 22.80€
par jour

de 22.50€
à 102.60€
par semaine

Les inscriptions pour les ados de 11 à 15 ans auront lieu le mercredi 24 mars de 17h à 18h.

ADOSPHÈRE de 11 à 14 ans

Temps fondateur le lundi après-midi pour décider du planning d’activité.

  • Inscription à la semaine.
  • Paiement intégral lors de l’inscription, par chèque, chèques vacances ou espèces.

Vous pouvez contacter le responsable Julien.

CONTACTER JULIEN

TARIFS ADOSPHÈRE

15€/semaine

+ adhésion : 8€

pour l’année

Habitat, transport, culture… Enquête auprès des + de 60 ans

A la Une

La ville de Lyon lance une grande enquête auprès des Lyonnais.es de plus de 60 ans pour recueillir leur avis sur la ville d’aujourd’hui (habitat, transport, culture, solidarité, qualité de vie…) et leurs propositions pour la ville de demain.

Cliquez sur le bouton pour accéder au questionnaire en ligne.

Des questionnaires papier seront bientôt disponibles à la MJC pour celles et ceux qui ne peuvent pas répondre sur version numérique.

L’idée est d’avoir le plus grand nombre de retours pour qu’ils soient représentatifs des atouts et des manques du territoire.

Un bilan de l’enquête sera partagé avant l’été.

QUESTIONNAIRE EN LIGNE

Les Féminismes – À lire, regarder, écouter

A la Une

À l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, des salariées de la MJC Jean Macé ont réalisé une sélection de plusieurs médias (livres, magazine, films, documentaires, podcasts…).

À savourer et à partager sans modérations.

La touche étoile, Benoîte GROULT, Livre de poche.

Journaliste, romancière et militante féministe,  Benoîte GROULT soulève certains problèmes et non des moindres. L’avortement, les rapports hommes-femmes, le jeunisme à tout crin et le regard de la société, la vieillesse de toute façon (et dans le meilleur des cas).

L’égoïsme, la générosité, la gourmandise, la maladie, la culpabilité y sont traités par touches, de la manière la plus délicieuse qui soit  avec des pages très drôles dénonçant la bêtise d’une certaine modernité.

L’art du féminisme : 180 ans de féminisme à travers les arts, source TV5Monde.com

Des suffragettes aux Femen, en passant par Suzanne Valadon, Rosa Bonheur ou les vidéastes Les Muses s’amusent – toutes savaient l’importance du visuel dans et pour les luttes féministes…

image ©Mary Evans Picture Library

LIRE PLUS

Mais qui porte la culotte ? Source curieuseshistoires.net

« Notre petite culotte, c’est comme notre seconde peau. Les femmes aiment la porter et pour cause ! Il en existe actuellement de tous les styles, de toutes les formes, de toutes les couleurs.

Bref, de quoi varier les plaisirs à l’infini. »

D’où vient cette petite culotte ? Envie d’aller voir ce qui se passe en-dessous ?

LIRE PLUS

Un féminisme décolonial, Françoise VERGÈS. Aux éditions La Fabrique.

Dans ce livre, Françoise VERGÈS élucide l’objet du scandale. Le féminisme décolonial révèle les impensés de la bonne conscience blanche ; il se situe du point de vue des femmes racisées : celles qui, travailleuses domestiques, nettoient le monde ; il dénonce un capitalisme foncièrement racial et patriarcal.

Ces pages incisives proposent un autre récit du féminisme et posent toutes les questions qui fâchent : quelles alliances avec les femmes blanches ? Quelle solidarité avec les hommes racisés ? Quelles sont les premières vies menacées par le capitalisme racial ? Pourquoi les néofascismes s’attaquent-ils aux femmes racisées ?

Ce livre est une invitation à renouer avec la puissance utopique du féminisme, c’est-à-dire avec un imaginaire à même de porter une transformation radicale de la société.

Causette, magazine pour celles qui se sentent « plus féminines du cerveau que du capiton ».

Véritable pépite du genre, Causette c’est une ligne éditoriale basée sur l’enquête journalistique, le reportage, le portrait et l’interview, avec beaucoup d’humour et sur un ton décalé. Selon The Times, « Causette transgresse toutes les règles de la presse féminine française », ce qui en fait un « symbole de la renaissance féministe française ». A noter, Causette est le seul magazine féminin reconnu comme une publication d’information politique et générale. Vous adorerez les enquêtes de sociétés, la rubrique « On nous prend pour des quiches », les planches de BD et la rubrique culture.

LIRE PLUS

Films féministes, source evous.fr

Elles se battent pour l’égalité, contre les violences, pour leurs droits, parfois même elles se battent simplement parce qu’elles sont les plus fortes : une sélection de films féministes.

source image : evous.fr

LIRE PLUS

Cinq chansons féministes, source : lesoleil.com

Elles ont traversé les générations, les styles et les personnalités : cinq chansons féministes à (re)découvrir.

ECOUTER

Les couilles sur la table, parce qu’on ne naît pas homme, on le devient.

Pas envie de lire ? Alors je vous recommande le podcast de Victoire TUAILLON, Les couilles sur la table.

Produit par Binge Audio, ce podcast parle en profondeur des masculinités contemporaines avec un·e invité·e. Son objectif : évaluer et faire avancer le débat sur les féminismes, le sexisme, le masculinisme en partant du point de vue des hommes (pour une fois !).

DECOUVRIR